03-Luce_Pelletier_ph_SONeill-150ppp.jpg

Mot de la direction artistique

Cycle des territoires féminins An 4

Ça y est, le monde théâtral reprend vie et les choses reviennent à la normale. Les deux dernières années, vécues sous le signe de la pandémie, m’ont amenée à revoir complètement ma façon de fonctionner. Certains matins, j’ai l’impression que je n’ai jamais été productrice de ma vie. Et pourtant…
 
Je ne vous cacherai pas que c’est un peu - beaucoup - vertigineux. Ces années pandémiques ont changé la donne, les façons de faire, les façons de dire. Le Théâtre de l’Opsis a eu la chance d’avoir deux productions sur scène l’an passé. En parallèle, alors que la mission première de la compagnie est la découverte des plumes venant de l’étranger, je me suis tournée vers des autrices et auteurs québécois.e.s afin d’amorcer de nouveaux projets sur des thèmes qui me tiennent à cœur avec un besoin viscéral de faire travailler des artistes d’ici. 
 
Ces projets entreront dans leur phase d’ébullition en 2022-2023. L’année sera peuplée de laboratoires d’écriture et d’ateliers de recherche. 
 
Ces pépinières théâtrales seront entrecoupées par la sortie parisienne de Rita au désert, en novembre, au Théâtre de la Colline, coproducteur du spectacle. Si vous avez manqué ce magnifique spectacle signé Isabelle Leblanc lors de sa diffusion au Théâtre de Quat’Sous en novembre dernier… c’est un rendez-vous dans la Ville lumière. 
 
Une nouvelle création verra également le jour : Sucré seize (huit filles) de la regrettée Suzie Bastien qui a vu trop peu de ses textes sur scène au Québec. Le spectacle met en scène 8 actrices issues des promotions 2022 des diverses écoles de théâtre. Le spectacle sera en tournée dans les maisons de la culture de Montréal cet automne.
 
Finalement, un laboratoire d’écriture entamé en Guadeloupe en juin dernier avec Michèle Montantin, une autrice guadeloupéenne, nous réunira autour d’une lecture publique quelque part dans l’année. Après ces deux années de repli, qu’il est bon de multiplier visages et paysages, tout refleurit, enfin !
 
Restez à l’affût, le théâtre sera à l’honneur sous toutes ses formes et sur tous les territoires la prochaine saison.

Au plaisir de vous croiser,

Luce Pelletier

Directrice artistique et générale

Crédit Suzane O'Neill